Clément Thirion

Parcours à L'L

Sur base d’une proposition de Christian Machiels, alors directeur du Théâtre de la Balsamine (Bruxelles), Clément Thirion entre en résidence à L’L en octobre 2008. Il est ainsi parmi les tout premiers artistes à rentrer dans la nouvelle configuration de L’L – lieu de recherche et d’accompagnement pour la jeune création. Aux côtés de Mathilde Schennen, il entame ainsi un processus de recherche où il confronte son appétit de découvertes scientifiques et ses besoins artistiques. Ensemble, ils présentent une première étape de leur travail au VRAK N°2 (février 2010), après huit semaines de travail (réparties entre octobre 2008 et janvier 2010). Pour des raisons personnelles (déménagement sur un autre continent), Mathilde Schennen quitte ensuite la recherche, qui prend un temps de pause, avant de reprendre début 2011, en compagnie d’une autre partenaire : Gwen Berrou.
Sur neuf semaines (réparties entre janvier 2011 et janvier 2012), le nouveau tandem réinterroge le matériel déjà construit et explore de nouvelles pistes. Une seconde étape de travail est alors présentée au VRAK N°3, en février 2012. Suite à cette présentation, décision est prise de mettre un terme à la recherche et de se lancer dans un processus de production/création. Le duo [weltanschauung] voit ainsi le jour, en février 2013, au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris et au Festival Artdanthé à Vanves.
Pour ce premier projet de recherche à L’L, Clément Thirion a travaillé avec différents mentors : l’actrice et metteure en scène Véronique Dumont, l’auteure et metteure en scène Martine Wijckaert, le vidéaste Antoine Cuypers, la chorégraphe-interprète Edith Depaule.

Clément Thirion entame sa deuxième recherche, Danse Macabre, en avril 2018.

Diplômé en 2006 du Conservatoire de Mons, Clément Thirion suit un parcours d’interprète qui l’amène à travailler avec des metteurs en scène et chorégraphes aux esthétiques contrastées. On a pu le voir récemment dans Petite Âme de Vincent Lécuyer ou dans Mas-sacre et Alex au pays des poubelles de Maria Clara Villa Lobos. En 2013, il crée son premier spectacle, [weltanschauung], fruit d’une résidence à L’L. En 2016, il écrit, chorégraphie et co-interprète Fractal, une ambitieuse danse mathématique destinée aux extraterrestres, interprétée par 27 danseurs.

 

Avec sa kosmocompany, il entame en 2018 un projet pluri annuel, comprenant des créations et la direction de trainings et workshops pour acteurs. Mouton Noir d’Alex Lorette, créé en 2018, est sa première mise en scène d’auteur. Il continuera ensuite avec Pink Boys and Old Ladies de Marie Henry en 2019. Et entretemps, il entame une nouvelle recherche à L’L: Danse Macabre.

Recherche en cours

© Clément Thirion

Danse Macabre

Il compose des messes funèbres. Il s’entoure d’animaux empaillés. Lorsqu’il prend l’air, c’est celui des catacombes. Il pratique le tourisme morbide. Il filme des cadavres en décomposition. Il rêve de putréfaction. Il déterre des ossements. Il danse avec des squelettes. Il regarde des films catastrophes. Il se passionne pour la destruction. Il aimerait voir le monde s’écrouler. Il attend l’apocalypse. Now.