Première Ligne | EXPO#14

Expositions de jeunes auteurs photographes et formation au commissariat en milieu culturel

Direction artistique: Jean-Marc Bodson

AIN’T NO STORY | Léo Seyers

Vernissage mercredi 25 avril 2018, de 18h à 20h.
À partir du 26 avril 2018, ouverture du lundi au vendredi, de 9h à 17h.
À L’L, Chaussée de Wavre 132 à 1050 Bruxelles

Un escalier qui ne mène nulle part. La résurgence d’un esprit indien sous sa forme mécane. Un dialogue inespéré entre trois anciens cancres aujourd’hui à la retraite. Un ancien bloc d’habitation désaffecté. Un trou béant qui t’aspire lentement.
Toujours pas d’histoire.

Léo Seyers est un photographe et web développeur indépendant basé à Bruxelles. Il a été diplômé en Arts visuels à l’École de Recherche Graphique puis a obtenu, en 2017, son master en Photographie à la LUCA School of Art (Bruxelles).

Dans le cadre d’un exercice de commissariat d’exposition proposé par l’ESA 75, Boris Dasnias Mündler, Loup Guichard et Victor Focquet invitent le jeune photographe bruxellois Léo Seyers à exposer à L’L.

 

© Léo Seyers

Première Ligne | EXPO#14

Expositions de jeunes auteurs photographes et formation au commissariat en milieu culturel

Direction artistique: Jean-Marc Bodson

© Léo Seyers

AIN’T NO STORY | Léo Seyers

Vernissage mercredi 25.04.2018, de 18h à 20h.
À partir du 26.04.2018, ouverture du lundi au vendredi, de 9h à 17h.
À L’L, Chaussée de Wavre 132 à 1050 Bruxelles

Un escalier qui ne mène nulle part. La résurgence d’un esprit indien sous sa forme mécane. Un dialogue inespéré entre trois anciens cancres aujourd’hui à la retraite. Un ancien bloc d’habitation désaffecté. Un trou béant qui t’aspire lentement.
Toujours pas d’histoire.

Léo Seyers est un photographe et web développeur indépendant basé à Bruxelles. Il a été diplômé en Arts visuels à l’École de Recherche Graphique puis a obtenu, en 2017, son master en Photographie à la LUCA School of Art (Bruxelles).

Dans le cadre d’un exercice de commissariat d’exposition proposé par l’ESA 75, Boris Dasnias Mündler, Loup Guichard et Victor Focquet invitent le jeune photographe bruxellois Léo Seyers à exposer à L’L.