L’L (aussi) à Lausanne !

 

En ce mois de décembre, L’L inaugure concrètement son partenariat avec le Théâtre Sévelin 36 et son directeur, le chorégraphe Philippe Saire.
Lausanne s’ajoute ainsi désormais à la cartographie des possibles résidences de recherche dans le cadre du dispositif de L’L. Une possibilité doublée puisque ce sont deux résidences en parallèle qu’il est prévu de mettre en place, une fois par an, avec ce haut-lieu lausannois de la création chorégraphique contemporaine.
Les deux chercheurs à ouvrir cette voie helvète de L’L sont Isabelle Jonniaux et Clément Thirion.

 

 

 

© Basile Bertrand

Première Ligne | EXPO#15

Expositions de jeunes auteurs photographes et formation au commissariat en milieu culturel

Direction artistique: Jean-Marc Bodson

PRINCE NOIR (11’04’) | Basile Bertrand

Vernissage mercredi 5 décembre 2018, de 18h à 20h.
À partir du 6 décembre, ouverture du lundi au vendredi, de 9h à 17h.
À L’L, Chaussée de Wavre 132 à 1050 Bruxelles

Un dimanche de septembre 1989 à 7h30, Pascal, un motard de 27 ans, lançait sa Suzuki GSX-R1100 sur le périphérique parisien dans le but d’en faire un tour complet le plus rapidement possible. Au deuxième essai, il parvint à boucler les 35 km en 11 minutes et 4 secondes à la vitesse moyenne de 192 km/h. Sa passion pour la moto et son besoin de reconnaissance l’ont poussé jusqu’à 265 km/h au milieu du trafic. Certains y ont vu un acte irresponsable, d’autres ont salué un exploit héroïque, mais ce qui est certain, c’est que celui qu’on appela désormais le Prince Noir est devenu un mythe. Près de trente années plus tard, le photographe Basile Bertrand revient sur cette histoire.

Basile Bertrand est né à Vitry Sur Seine en 1996. Il a étudié à Renoir (photo) et est actuellement aux Arts Décoratifs de Paris (photo/vidéo). Il a exposé cette année à Amsterdam – Unseen. Il s’intéresse au style documentaire, plus particulièrement à l’environnement du grand Paris et aux personnes qui traversent ces lieux.

C’est dans le cadre d’un exercice de commissariat d’exposition proposé par l’ESA 75, que Rozafa Eshan, Alan Jeuland, Brieuc Weulersset et Charles Pigneul invitent ce jeune photographe à exposer à L’L.

 

 

L’L (aussi) à Lausanne !

 

En ce mois de décembre, L’L inaugure concrètement son partenariat avec le Théâtre Sévelin 36 et son directeur, le chorégraphe Philippe Saire.
Lausanne s’ajoute ainsi désormais à la cartographie des possibles résidences de recherche dans le cadre du dispositif de L’L. Une possibilité doublée puisque ce sont deux résidences en parallèle qu’il est prévu de mettre en place, une fois par an, avec ce haut-lieu lausannois de la création chorégraphique contemporaine.
Les deux chercheurs à ouvrir cette voie helvète de L’L sont Isabelle Jonniaux et Clément Thirion.

 

 

 

 

Première Ligne | EXPO#15

Expositions de jeunes auteurs photographes et formation au commissariat en milieu culturel

Direction artistique: Jean-Marc Bodson

PRINCE NOIR (11’04’) | Basile Bertrand

Vernissage mercredi 5 décembre 2018, de 18h à 20h.
À partir du 6 décembre, ouverture du lundi au vendredi, de 9h à 17h.
À L’L, Chaussée de Wavre 132 à 1050 Bruxelles

Un dimanche de septembre 1989 à 7h30, Pascal, un motard de 27 ans, lançait sa Suzuki GSX-R1100 sur le périphérique parisien dans le but d’en faire un tour complet le plus rapidement possible. Au deuxième essai, il parvint à boucler les 35 km en 11 minutes et 4 secondes à la vitesse moyenne de 192 km/h. Sa passion pour la moto et son besoin de reconnaissance l’ont poussé jusqu’à 265 km/h au milieu du trafic. Certains y ont vu un acte irresponsable, d’autres ont salué un exploit héroïque, mais ce qui est certain, c’est que celui qu’on appela désormais le Prince Noir est devenu un mythe. Près de trente années plus tard, le photographe Basile Bertrand revient sur cette histoire.

Basile Bertrand est né à Vitry Sur Seine en 1996. Il a étudié à Renoir (photo) et est actuellement aux Arts Décoratifs de Paris (photo/vidéo). Il a exposé cette année à Amsterdam – Unseen. Il s’intéresse au style documentaire, plus particulièrement à l’environnement du grand Paris et aux personnes qui traversent ces lieux.

C’est dans le cadre d’un exercice de commissariat d’exposition proposé par l’ESA 75, que Rozafa Eshan, Alan Jeuland, Brieuc Weulersset et Charles Pigneul invitent ce jeune photographe à exposer à L’L.

 

 

© Basile Bertrand