Un monde ni pire ni meilleur (le jeu)

Axel Cornil & Valentin Demarcin

Jeu de société (textes en langue française).

180 minutes, 4 à 6 joueurs, Âge 14+

Conception : Axel Cornil & Valentin Demarcin

Graphisme : Colin Junius

Production : L’L éditions – Bruxelles

Impression : Picking Graphic – Wavre

Sortie : premier semestre  2021 au Théâtre Varia

Le but du jeu est de réussir au mieux votre vie et de faire en sorte que la société ne sombre pas dans la révolte, le chaos, l’hémoglobine et les larmes. Autrement dit, vous devez non seulement réussir mieux que les autres citoyens, mais aussi éviter que la société ne tombe en banqueroute. Un monde ni pire ni meilleur [le jeu] vous propose de faire l’expérience d’une micro-société. Le temps d’une partie, chacun doit tenter de réussir sa vie, plus que les autres, à travers cinq domaines de réussite qui reprennent ensemble toutes les activités quotidiennes d’un citoyen d’aujourd’hui .

Au départ de ce jeu, une recherche que nous avons menée à L’L I Chercher autrement en arts vivants. Cette recherche avait pour but d’interroger la figure de l’Homme en marge de la société, que le discours moral accable. Le travail se portait sur la culpabilisation de l’individu au sein du groupe et sa chute. Il était également question de la révolte ou de son absence, de sa nécessité ou de son inutilité. Nous avions envie de comprendre ce qui nous pousse à faire des choix au quotidien et comment ceux-ci s’inscrivent dans un cadre. Nous avons débuté en nous plongeant dans les notions d’intégrité, de persuasion, de culpabilité et de réussite. Nous sommes ressortis de cet embrouillamini avec plusieurs questions.

Pour commencer, qu’est-ce que réussir sa vie ? Ensuite, un tas d’autres, qui en découlent. Y a-t-il des critères objectifs pour évaluer la réussite ? Si oui, lesquels ? Qui sont les gens considérés comme modèle de réussite ? Qu’est-ce que ça veut dire être un self mademan ? Est-ce que réussir signifie forcément être au sommet ? Quels sont les symboles de réussite que nous renvoie la société ? Ou encore, que signifie vivre ensemble ? Nous avons pris le temps de lire des études et des articles, de sonder des gens, de décortiquer des vidéos de coaching professionnel et personnel, de nous pencher sur la notion de bonheur. Après avoir passé un certain temps à infuser ces matières hétéroclites, nous nous sommes dits qu’une manière de les éprouver étaient de les transposer dans un jeu. Nous avons voulu un cadre à la fois ludique et réflexif, en intégrant de façon synthétique toutes les notions qui nous sont apparues essentielles. Des notions comme la compétition, d’où la mise en concurrence des joueurs et l’incitation à gagner individuellement. Comme la place du débat aussi, d’où la mise en place d’un forum forçant les joueurs à exposer leurs idées et à convaincre les autres pour avancer. Comme l’interdépendance des individus également, d’où l’influence que chaque joueur peut avoir sur le trajet des autres, et la possibilité d’une banqueroute sociétale.

Valentin Demarcin & Axel Cornil