Développer des partenariats de confiance, dans la durée, est un élément indispensable à l’enrichissement du dispositif de L’L.
Deux raisons à cela : chaque partenaire vient élargir la diversité des lieux de travail que L’L peut mettre à disposition des chercheurs/chercheuses (une diversité de lieux nécessaire pour leur offrir la possibilité concrète de « se déplacer » – y compris géographiquement) ; chaque partenaire vient également enrichir par son regard l’accompagnement des recherches qu’il accueille.

 

 

Concrètement, chaque partenaire de L’L s’engage à ouvrir au moins un espace de travail pour la recherche, au minimum une fois par an, pour une période de deux à trois semaines. De plus, chaque partenaire s’engage à participer aux rencontres de fin de résidence qui se tiennent dans ses murs : en apportant ainsi son regard, ses questions et points de vue, il vient alimenter la pluralité des discussions. A ce sujet, L’L lui demande – tout en étant sincère et libre dans ses propos – d’adopter une posture d’humilité et de bienveillance, de respect de l’autre et de curiosité pour son travail.

 

Plus particulièrement pour les partenaires situés en dehors de Bruxelles, pour des raisons à la fois économiques et de convivialité pour les chercheurs/chercheuses, L’L veille à ce qu’au minimum deux résidences puissent se tenir en parallèle dans une même ville. Ceci est rendu possible soit parce que le partenaire dispose de plusieurs lieux de travail, soit en faisant coincider les périodes de résidence de plusieurs partenaires géographiquement voisins.

En Belgique.
Fédération Wallonie-Bruxelles
 :
. Centre culturel de Forest / BRASS 
. Pierre de Lune – Centre Scénique Jeunes Publics de Bruxelles 
. Théâtre La montagne magique 
. Contredanse 
. Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles

 

En France.
Région Hauts de France :
. Compagnie de l’Oiseau-Mouche (Roubaix) 
. Le Gymnase – CDCN (Roubaix) 
. Le Vivat (Armentières)
Région PACA :
. 3bisf – lieu d’arts contemporains (Aix en Provence) 
. Dans les Parages / LA ZOUZE – Cie Christophe Haleb (Marseille) 
. Studio Kelemenis / KLAP Maison pour la danse (Marseille) 
. in’8 circle / maison de production (Marseille)
Haute-Garonne :
.
La maison de Boussan (Le Comminges)
Lyon :
. Théâtre Nouvelle Génération – Centre dramatique national

En Allemagne.
Berlin :
. Halle Tanzbühne Berlin – cie.toula limnaios
. Le Centre français de Berlin

Au Canada.
Montréal :
. Usine C 
. Circuit-Est centre chorégraphique 
. Département de Danse de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Développer des partenariats de confiance, dans la durée, est un élément indispensable à l’enrichissement du dispositif de L’L.
Deux raisons à cela : chaque partenaire vient élargir la diversité des lieux de travail que L’L peut mettre à disposition des chercheurs/chercheuses (une diversité de lieux nécessaire pour leur offrir la possibilité concrète de « se déplacer » – y compris géographiquement) ; chaque partenaire vient également enrichir par son regard l’accompagnement des recherches qu’il accueille.

 

 

Concrètement, chaque partenaire de L’L s’engage à ouvrir au moins un espace de travail pour la recherche, au minimum une fois par an, pour une période de deux à trois semaines. De plus, chaque partenaire s’engage à participer aux rencontres de fin de résidence qui se tiennent dans ses murs : en apportant ainsi son regard, ses questions et points de vue, il vient alimenter la pluralité des discussions. A ce sujet, L’L lui demande – tout en étant sincère et libre dans ses propos – d’adopter une posture d’humilité et de bienveillance, de respect de l’autre et de curiosité pour son travail.

 

Plus particulièrement pour les partenaires situés en dehors de Bruxelles, pour des raisons à la fois économiques et de convivialité pour les chercheurs/chercheuses, L’L veille à ce qu’au minimum deux résidences puissent se tenir en parallèle dans une même ville. Ceci est rendu possible soit parce que le partenaire dispose de plusieurs lieux de travail, soit en faisant coincider les périodes de résidence de plusieurs partenaires géographiquement voisins.

En Belgique.
Fédération Wallonie-Bruxelles
 :
. Centre culturel de Forest / BRASS 
. Pierre de Lune – Centre Scénique Jeunes Publics de Bruxelles 
. Théâtre La montagne magique 
. Contredanse 
. Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles

En France.
Région Hauts de France :
. Compagnie de l’Oiseau-Mouche (Roubaix) 
. Le Gymnase – CDCN (Roubaix) 
. Le Vivat (Armentières)
Région PACA :
. 3bisf – lieu d’arts contemporains (Aix en Provence) 
. Dans les Parages / LA ZOUZE – Cie Christophe Haleb (Marseille) 
. Studio Kelemenis / KLAP Maison pour la danse (Marseille) 
. in’8 circle / maison de production (Marseille)
Haute-Garonne :
.
La maison de Boussan (Le Comminges)
Lyon :
. Théâtre Nouvelle Génération – Centre dramatique national

En Allemagne.
Berlin :
. Halle Tanzbühne Berlin – cie.toula limnaios
. Le Centre français de Berlin

Au Canada.
Montréal :
. Usine C 
. Circuit-Est centre chorégraphique 
. Département de Danse de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM)