Anja Tillberg

& Emilia Tillberg

Recherches terminées

© UBIK Group
Pourquoi Eve vient-elle chez Adam ce soir?

Solitaire invétéré, Adam Krassovski vit reclus dans son bureau-laboratoire, oublié du monde et de lui-même. Un soir, un jour, la bulle obsessionnelle dans laquelle il s’est enfermé est bousculée par l’arrivée d’une femme, Eva Dagaran, un être étrange et multiple, impalpable, irréel (sinon une pure projection de l’esprit d’Adam)…

Pourquoi Eve vient-elle chez Adam ce soir ? imagine ainsi un homme à l’aube de sa mort. De l’autre côté du miroir, le public voyeur-spectateur est emmené dans un voyage « psychédélique », dans l’esprit troublé/brouillé de cet antihéros, au cœur des rêves et des souvenirs convoqués par sa fin imminente.

Dirigée par Anja Tillberg, cette création collective est volontairement emprunte de l’emblématique Stalker d’Andreï Tarkovski. Du théâtre de l’image et des sens, au fil de la raison, à fleur de peau… Une bande dessinée également, rehaussée de l’exposition d’une dizaine de planches.

© UBIK Group
Quatre infirmières suédoises en déplacement

Loin, loin, ici la boue est faite de nos fleurs. Bleues, je le sais, mais encore ? – Choisis.
A travers un voyage dans la jungle profonde, nos quatre infirmières suédoises rencontrent une hutte ( ou quelque chose qui y ressemble). Un endroit où l’on pourrait rencontrer Hemingway, en costume Safari, un pied sur le lion qu’il a tué. Ou encore, un vieillard malade….
Vous vous rappelez dans Apocalypse Now (Redux), la scène où Wilard, dans un coude du fleuve s’arrête auprès d’une famille de colons Français.
Des planteurs de caoutchouc. Il n’y a plus d’empire colon depuis longtemps, la guerre est finie, les français ont du abandonner l’Indochine. Mais eux, ils sont restés, accrochés à leur empire de la jungle. Vivant en autarcie. Huis clos familial, valeurs désuètes et despotiques, qui perdurent parce qu’ils restent accrochés à l’idée fixe qu’ils ont un droit sur ce territoire sauvage: ils sont la civilisation. Mais ce sont bien eux les sauvages et la civilisation, c’est la jungle…
Ainsi il s’agit de se faire rencontrer des gens courageux, poursuivis par un rêve, mais d’une grande naïveté, et des gens très bêtes et bornés qui ne veulent rien comprendre. Mettre en situation des malentendus évidents ou cachés entre les gens.
Enfin, montrer différentes réalités ou conceptions du monde qui se confrontent: où les uns nous serviront pour dépecer le vide et le non sens d’une certaine vision sectaire de l’individu. Les autres pour mettre en exergue le désir de s’échapper, vivre l’aventure, se laisser aller dans la nostalgie pure.
Comme nous naviguerons sur des eaux troubles les langues utilisées seront exclusivement du suédois/ néerlandais/anglais, ou toute autre langue étrangère, avec, peut être, quelques sous titres “home made”.
Nous voulons imaginer un endroit qui soit “animé”, et ceci par des animations réelles: une jungle graphique, une pourriture dessinée: ainsi mêler l’animation avec la réalité de la scène.

Biographies

Parcours à L'L

Rencontrés fin 2009, lors des Tremplins, Pépites & co, à L’Ancre à Charleroi (soirées composées de travaux de fin d’études de jeunes diplômés d’écoles d’acteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles), Anja Tillberg, Emilia Tillberg et Sylvain Daï entrent alors en résidence de recherche à L’L, afin de creuser davantage cette première forme, et de développer tant son propos que son écriture. En octobre 2011, après la présentation d’une étape de cette recherche lors du festival actOral à Marseille, décision est prise de passer à une phase de création de cette recherche qui s’intitulera au final : Pourquoi Ève vient-elle chez Adam ce soir? La première a lieu, une année plus tard, au festival actOral également.

En janvier 2012, le trio entame une deuxième recherche, intitulée Les quatre infirmières suédoises en déplacement. Un an plus tard, cette recherche s’arrête de la volonté de son équipe de passer en phase de création (la production verra le jour en 2015, sous le titre 4 Swedish Nurses).

Décembre 2014, Anja et Emilia Tillberg, seules, entament une nouvelle recherche à L’L : The Twilight Zone. Elles sont rejointes, en 2016, par Philippe Buraud.

Anja Tillberg

Née en 1982. Anja Tillberg est diplômée du Conservatoire de Liège en 2009. Ses préoccupations tournent autour des décalages et des troubles qui surgissent dans ce début de XXe siècle où les frontières se dissolvent mais où des murs sans cesse plus grands se dressent.En 2012, avec Sylvain Daï et sa sœur Emilia Tillberg, au sein du collectif Ubik Group, elle signe son premier projet : Pourquoi Ève vient-elle chez Adam ce soir ? Une création issue d’un processus de recherche à L’L.
Depuis lors, elle travaille en tant qu’actrice et créatrice : 4 Swedish Nurses, toujours au sein d’UBIK Group (création novembre 2015, au Théâtre de Liège) ; Ceux que j’ai rencontré ne m’ont peut-être pas vu (création janvier 2016, au Théâtre National) ; De ceci on en parle seulement avec les Lapins (spectacle jeunes publics ; création octobre 2015, à l’Espace Senghor), À quoi rêvent les Fishsticks (spectacle jeunes publics ; création au Théâtre La Montagne magique, avril 2016), Lavomatickx (création septembre/novembre 2019 au Théâtre de Liège), FAS 3 (création août/septembre 2019 au Quai 41). Anja travaille aussi au sein de Nimis groupe depuis 2015. 

 

 

Emilia Tillberg

Née en 1974. Emilia Tillberg est diplômée de l’École des Beaux-Arts de Saint-Étienne, en section design/graphisme. À travers son travail plastique, elle expérimente la matière (objet, image et son) et sonde nos espaces de vie : l’urbain (par le « détournement » d’éléments urbains), le quotidien décalé ou encore, les espaces de la mémoire et de l’oubli. En 2010, elle retrouve sa sœur Anja à Bruxelles, et décide de poursuivre ses explorations dans l’univers des arts vivants, au sein d’UBIK Group, collectif initié par Sylvain Daï et Anja Tillberg, et à travers un premier projet : Pourquoi Ève vient-elle chez Adam ce soir ? Directement en parallèle au travail de recherche plateau pour ce projet, elle crée une bande dessinée, Le journal d’Adam Krassovski (éditée par L’L, avec l’aide à l’édition de la Fédération Wallonie-Bruxelles), qui obtient le deuxième prix du Focus Strip Award 2012 (Bruxelles).
Au sein de l’UBIK Group, elle est actuellement en travail sur plusieurs projets : 4 Swedish Nurses (création novembre 2015, au Théâtre de Liège) ; De ceci on en parle seulement avec les Lapins (spectacle jeunes publics ; création octobre 2015, à l’Espace Senghor) ; À quoi rêvent les Fishsticks (spectacle jeunes publics ; création au Théâtre La Montagne magique, avril 2016), Lavomatickx (création septembre/novembre 2019 au Théâtre de Liège), FAS 3 (création août/septembre 2019 au Quai 41).