L’appel à candidatures est avancé à mars 2021

En mars dernier, vu la situation de crise sanitaire, nous avions été contraints d’annuler l’appel à candidatures prévu alors, et nous vous annoncions un report à septembre 2021.
Bonne nouvelle !! Nous sommes en mesure de pouvoir réceptionner vos candidatures plus tôt que prévu, et l’appel est avancé au mois de mars prochain.

Pour candidater, il vous faut remplir ce formulaire (à télécharger ici) et nous l’envoyer uniquement par courriel entre le 1er et le 15 mars 2021. En amont et au-delà de ces dates, les candidatures ne seront ni enregistrées ni étudiées.
Courant mai 2021, les postulant·e·s recevront un courriel les informant si leur candidature a été retenue ou non. Si un avis positif est formulé, un rendez-vous serait alors fixé la semaine du 17 mai.
Attention, en cas de sélection, il est important que les candidat·e·s soient disponibles dès début septembre 2021 afin de pouvoir débuter leur recherche.

Nouvelle chercheure à L’L

Des perspectives positives, nous en avons tou·te·s besoin.
Par les temps qui courent, et à l’aube d’une année nouvelle, peut-être davantage encore !

En janvier prochain, nous sommes ainsi très heureux·ses d’annoncer l’arrivée d’une nouvelle chercheure : Anne Thériault, artiste et performeuse montréalaise, qui entamera un processus de recherche autour du vieillissement et, en particulier, à partir du vieillissement fantasmé de son propre corps (plus de précisions sur ses questions ici).

Pour L’L, cette arrivée d’Outre-Atlantique est source d’une double énergie positive : accueillir/accompagner de nouvelles interrogations, et renforcer nos liens avec Montréal.
En effet, en février dernier, deux nouveaux partenaires rejoignaient l’Usine C pour défendre, ensemble, la recherche en arts vivants, telle que L’L la conçoit : Circuit-Est centre chorégraphique et le département de danse de l’UQÀM (Université du Québec à Montréal).
C’est sur l’invitation conjointe de ce trio enthousiaste que nous avons rencontré Anne Thériault. Un dépôt de candidature et quelques échanges plus tard, nous avons décidé de faire un bout de chemin de recherche ensemble…

Les chercheur.e.s en résidence de recherche en ce mois de février

. Guillaume Bariou (en résidence à Dans les Parages / LA ZOUZE – Cie Christophe Haleb, notre partenaire marseillais)

. Valentin Pythoud (en résidence à L’L)

. Céline Estenne (en résidence à l’Auditorium de Forest, mis à disposition grâce à notre partenaire le BRASS)

. Natacha Romanovsky (résidence à L’L)

. Anne Thériault

. Christophe Le Blay

Le service comptabilité de L’L s’adresse désormais aussi aux artistes indépendants

Ces derniers mois, beaucoup de choses ont changé. Et de nouveaux besoins ont fait jour. Nous avons donc décidé d’ouvrir le service de comptabilité de L’L également aux artistes ayant un statut d’indépendant.

Plus d’infos sur les services de comptabilité et d’administration sociale de L’L ?
C’est par ici!


Témoignage de L’L sur son rapport au projet dans sa pratique, par Pierre Boitte

Ce témoignage a été présenté lors de Les coulisses du réel, Forum autour de la programmation du spectacle Cerebrum, le faiseur de réalités, qui s’est tenu à L’L le 05 octobre 2020.

Retrouvez ici l’intervention de Pierre Boitte.

En suivant ce lien, vous accèderez à l’intégralité de cette journée de réflexion.


Traces de recherches

Malgré la lourdeur du contexte de crise sanitaire – éminemment sensible dans le secteur culturel – ce printemps-été 2020 a été une période de pleine activité pour les chercheur.e.s à L’L.
Les résidences ont toutes été maintenues, même si elles ont dû se réinventer, se réfléchir autrement, en particulier durant les presque trois mois de confinement que nous avons tou.te.s vécus.
Par ailleurs, une petite dizaine d’artistes a redoublé de créativité dans l’invitation que l’équipe de L’L lui a faite d’écrire un “texte de fin de recherche” de façon à la fois plus élaborée et plus libre que ce qui se pratiquait jusqu’alors.
Ces écrits, riches d’inventivité et de réflexions, inaugurent une nouvelle façon, à L’L, de clore un parcours de recherche, ainsi qu’une nouvelle rubrique sur ce site: TRACES DE RECHERCHES.
D’ores et déjà, sept textes, aux formats et aux tons, tous singuliers, alimentent cette nouvelle fenêtre sur la recherche telle qu’elle se pratique à L’L.
Bonne lecture.

L’appel à candidatures est avancé à mars 2021

En mars dernier, vu la situation de crise sanitaire, nous avions été contraints d’annuler l’appel à candidatures prévu alors, et nous vous annoncions un report à septembre 2021.
Bonne nouvelle !! Nous sommes en mesure de pouvoir réceptionner vos candidatures plus tôt que prévu, et l’appel est avancé au mois de mars prochain.

Pour candidater, il vous faut remplir ce formulaire (à télécharger ici) et nous l’envoyer uniquement par courriel entre le 1er et le 15 mars 2021. En amont et au-delà de ces dates, les candidatures ne seront ni enregistrées ni étudiées.
Courant mai 2021, les postulant·e·s recevront un courriel les informant si leur candidature a été retenue ou non. Si un avis positif est formulé, un rendez-vous serait alors fixé la semaine du 17 mai.
Attention, en cas de sélection, il est important que les candidat·e·s soient disponibles dès début septembre 2021 afin de pouvoir débuter leur recherche.

Nouvelle chercheure à L’L

Des perspectives positives, nous en avons tou·te·s besoin.
Par les temps qui courent, et à l’aube d’une année nouvelle, peut-être davantage encore !

En janvier prochain, nous sommes ainsi très heureux·ses d’annoncer l’arrivée d’une nouvelle chercheure : Anne Thériault, artiste et performeuse montréalaise, qui entamera un processus de recherche autour du vieillissement et, en particulier, à partir du vieillissement fantasmé de son propre corps (plus de précisions sur ses questions ici).

Pour L’L, cette arrivée d’Outre-Atlantique est source d’une double énergie positive : accueillir/accompagner de nouvelles interrogations, et renforcer nos liens avec Montréal.
En effet, en février dernier, deux nouveaux partenaires rejoignaient l’Usine C pour défendre, ensemble, la recherche en arts vivants, telle que L’L la conçoit : Circuit-Est centre chorégraphique et le département de danse de l’UQÀM (Université du Québec à Montréal).
C’est sur l’invitation conjointe de ce trio enthousiaste que nous avons rencontré Anne Thériault. Un dépôt de candidature et quelques échanges plus tard, nous avons décidé de faire un bout de chemin de recherche ensemble…

Les chercheur.e.s en résidence de recherche en ce mois de février

. Guillaume Bariou (en résidence à Dans les Parages / LA ZOUZE – Cie Christophe Haleb, notre partenaire marseillais)

. Valentin Pythoud (en résidence à L’L)

. Céline Estenne (en résidence à l’Auditorium de Forest, mis à disposition grâce à notre partenaire le BRASS)

. Natacha Romanovsky (résidence à L’L)

. Anne Thériault

. Christophe Le Blay

Le service comptabilité de L’L s’adresse désormais aussi aux artistes indépendants

Ces derniers mois, beaucoup de choses ont changé. Et de nouveaux besoins ont fait jour. Nous avons donc décidé d’ouvrir le service de comptabilité de L’L également aux artistes ayant un statut d’indépendant.

Plus d’infos sur les services de comptabilité et d’administration sociale de L’L ?
C’est par ici!


Témoignage de L’L sur son rapport au projet dans sa pratique, par Pierre Boitte

Ce témoignage a été présenté lors de Les coulisses du réel, Forum autour de la programmation du spectacle Cerebrum, le faiseur de réalités, qui s’est tenu à L’L le 05 octobre 2020.

Retrouvez ici l’intervention de Pierre Boitte.

En suivant ce lien, vous accèderez à l’intégralité de cette journée de réflexion.


Traces de recherches

Malgré la lourdeur du contexte de crise sanitaire – éminemment sensible dans le secteur culturel – ce printemps-été 2020 a été une période de pleine activité pour les chercheur.e.s à L’L.
Les résidences ont toutes été maintenues, même si elles ont dû se réinventer, se réfléchir autrement, en particulier durant les presque trois mois de confinement que nous avons tou.te.s vécus.
Par ailleurs, une petite dizaine d’artistes a redoublé de créativité dans l’invitation que l’équipe de L’L lui a faite d’écrire un “texte de fin de recherche” de façon à la fois plus élaborée et plus libre que ce qui se pratiquait jusqu’alors.
Ces écrits, riches d’inventivité et de réflexions, inaugurent une nouvelle façon, à L’L, de clore un parcours de recherche, ainsi qu’une nouvelle rubrique sur ce site: TRACES DE RECHERCHES.
D’ores et déjà, sept textes, aux formats et aux tons, tous singuliers, alimentent cette nouvelle fenêtre sur la recherche telle qu’elle se pratique à L’L.
Bonne lecture.